Témoignages

Vous avez apprécié ce livre? N’hésitez pas à nous transmettre votre témoignage!

« Sedat a du charisme et séduit généralement. Lorsque j’ai eu connaissance de son livre, je me suis dit qu’il y a des livres que l’on achète pour leur couverture, d’autres par obligation, certains pour faire cale (comme la matière, euh … pardon du jeu de mots) et puis il y a les livres « qui vous rendent intelligent », parce que vous les achetez pour les lire et que … vous les lisez. Et ensuite, vous en pratiquez l’enseignement découvert. C’est le cas du livre « faire », avec le bonheur de mettre en pratique les recommandations, idées, trucs, méthodes … qu’il contient. Et il y a surtout la page 102 ! Mais quel temps vous allez gagner si vous y suivez la manière de réaliser une action. Merci Sedat, ce rappel est un bonheur quotidien. Pour les sceptiques, je propose d’acheter le livre, de l’ouvrir à la page 134, d’y lire cette page et la courte page 135 ! Vous verrez, vous allez directement repartir de la page 17 sans plus fermer les yeux. »

Dans un contexte d’exigences incessantes d’innovations dont les opportunités n’ont jamais été aussi élevés, grâce à l’explosion de nouvelles technologies, les entrepreneurs sont face à un manque de méthodologies. Bien que des méthodes d’innovation existent, le livre faire les rappelle, en propose de nouvelles, et incite a une approche systématique et pratique d’un processus bien structure et efficace de la créativité, tout en impliquant des partenaires.

patrick debergh, ingenieur brevet

« Se poser les bonnes questions, analyser ses propres objectifs, planifier la réalisation de ceux-ci, explorer et développer de nouvelles opportunités. Tels sont les défis de l’entrepreneuriat. Un ouvrage qui porte à la réflexion lors du développement ou la création de sa société. Un guide didactique ou l’on va trouver toutes les informations utiles. »

Laurent Francey

« Inspirant, original et participatif, faire est un ouvrage à fort potentiel addictif qui permet de mettre en pratique à mesure de l’avancée de sa lecture. Un livre dont vous pouvez être le héros. »

Natacha Erard, chargée de projet à l’Etat de Neuchâtel